CAMAC

Cercle des Amateurs de Miniatures Automobiles Citroën
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion


Livraisons en cours
Voir le sujet dans le forum

Il reste 01 modèles



Livraison en cours

Voir le sujet dans le forum


Livraisons en cours
Voir le sujet dans le forum


Livraisons en cours
Voir le sujet dans le forum

Disponible tous clients

Voir le sujet dans le forum

Il reste 3 modèles


Il reste16 CamaC et 05 Octeville

Il reste 9 modèles

Partagez | 
 

 Présentation des différentes Carrosseries Traction

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 14:58

Hi !
La Traction est sûrement la voiture la plus variée en tant que réalisations miniatures, et il y a bien une raison. Durant sa longue carrière, elle fut construite en de multiples versions, plusieurs pays la modifièrent également à leur sauce.
....................


Il y a aussi une multitude de carrosseries différentes, sans oublier les motorisations propres à chacune :
Beaucoup de planches* seront insérées ci-dessous, juste pour vous quantifier la multitude de versions, libre à vous de vous y reporter, elles sont dans l'ordre chronologique de chaque Cylindrée.
Ces couleurs vous aideront à reconnaitre la puissance des modèles évoqués tout au long de cet exposé.
-7CV -9CV -11CV -15CV -22CV

( Cette dernière ne fut jamais commercialisée, la petite vingtaine de modèles construits ayant été détruite ).

Il manque certaines planches ( les 1934, les 22cv, les 11 Larges d'avant-guerre, et les 11B  d'après guerre.
Je fais des recherches ... )

Berlines Légères 7A - 7B - 7C - 7S - 11 AL - 11 AM
Berlines Normales 11 A -11 B - 15 Six

Commerciales 11 CV ( 3 vitres latérales )
Limousines, Familiales ( 3 vitres latérales ) 11 CV - 15 Six
 
Cabriolets Légers  7A - 7B - 7C - 7S - 11 AL - 11 BL
Cabriolets Larges 11 A -11 B -15 Six (3 ex. en 15 Six)

Coupés Légers 7A - 7B - 7C - 7S - 11 AL - 11 BL
Coupés Larges 11 A -11 B

La 15 donc, en Berline, Familiale, Limousine, avant et après guerre. Plus de 15 Commerciale après la guerre  ( la 15 développe en fait 16 cv ).

Malles borgnes du début .... mi-Avril 1934 à Octobre 1935.
Malles plates d'Octobre 1935 à Juillet 1952.
Malles bombées de Juillet 1952 à la fin .... Juillet 1957.

De plus, les mêmes Berlines ci-dessus existèrent également en Découvrables avec la collaboration de grands Carrossiers.

......................................D'ABORD LA "7"

La Campagne Publicitaire autour de la "7" bat son plein.
On ignore à cet instant que cette 7CV aura une vie éphèmère

....................

Planche des 7C - 9 CV et 11 CV  Légères qui ont exactement la même apparence



La 7A  - 1934  -
Seule Traction en 7 CV* n'a vécue que 6 semaines, Le premier modèle de Traction Avant produit en série en avril 1934 est connu sous le nom de 7A. Moteur de 1 303 cm³ il ne développe que 32 chevaux. Moins de 6 000 7A seront produites. Seule la 7A aura les volets capot qui s'ouvriront dans le même sens.  Il en resterait moins d'une centaine à ce jour... Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet).


La 7B  -  1934  -
Elle remplace très vite, dès juin 1934 cette récente 7A. Elle sera équipée d'un moteur 9 CV ré-alésé de 1 529 cm³ La puissance augmente légèrement vers 35 ch à 3 200 tr/min  La production de 7B ne dépassa pas 10 000 exemplaires. Il en reste moins d'une centaine à ce jour. Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet).


La 7C  - 1934 - 1941 -
Eh bien elle remplacera rapidement cette jeune 7B, avec un nouveau moteur de 1 628 cm³ (toujours 9 CV) . Produite dès décembre 1934. La nouvelle mécanique de la 7C développe sensiblement la même puissance que la 7B : 36 ch à 3 800 tr/min. La production des 7C, cesse en 1941 après environ 67 000 exemplaires. Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet).


Donc, vous avez constaté que les 7B et 7C sont toutes des 9 CV. Eh oui, vous ne l'auriez pas tous deviné, mais la 7C ( quand même produite de 1934 à 1941 ) est en réalité une 9 CV. Après une gigantesque propagande pour le lancement de la SEPT, on ne voyait pas très bien la baptiser " la NEUF" six semaines plus tard ! On entend très souvent autour de nous parler de la 7 comme une 7 CV, c'est faux ! Maintenant, vous n'aurez plus d'excuses...

On peut donc facilement se dire à 98% que la 7 qu'on aura en face de soi sera une 9 CV.
 

Les 11 CV  - 1934 - 1957

Planche des 11 Légères Après-Guerre.

La 7S  -  1934  - (pour Sport)
Elle apparaît en juin 1934 en même temps que la 7B. Elle en reprend l'essentiel des caractéristiques. Elle est équipée du même moteur 11 CV que la berline 11A -1 911 cm³ 46 ch réels-. L'appellation 7S correspond à la volonté de capitaliser sur la campagne de publicité gigantesque faite sur les 7. Mais en réalité, la 7S est la première 11 « légère ». La 7S existait en berline 4 portes, en « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet). La berline avait un toit entièrement tôlé. Elle continue sa carrière sous le nom de 11AL dès novembre 1934 après moins de 1 500 unités de 7S seront fabriquées. Le nombre d'exemplaires survivants est inconnu mais il est assurément très faible, quelques dizaines... Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet).

La 11 AL  - 1934 - 1936
En novembre 1934, la 11AL succède à la 7S dont elle conserve l'essentiel des caractéristiques.
En octobre 1935, la malle arrière ouvre de l'extérieur et en mai 1936, la direction devient à crémaillère mettant fin aux problèmes chroniques du système à renvoi. Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet).

- En 1937, une petite série appelée 11AM, qui conserve les intérieurs traités haut de gamme de 1934-1936, inaugure une mécanique améliorée préfigurant le moteur « performance » de 1939 -.
La série des 11AL se termine en février 1937 quand elle est remplacée par les 11BL. Les 11AL ont été fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et en « roadster » (cabriolet).

La 11A  - 1934 - 1936
À partir de novembre 1934, des voitures plus longues d'environ 20 cm et à la caisse plus large sont fabriquées : ce sont des 11A. Celles-ci sont toutes équipées du 4 cylindres 11 CV inauguré sur la 7S.
Les 11A existeront en carrosserie berline, « faux-cabriolet » (coupé) et « roadster » (cabriolet) ainsi qu'en variante rallongée de 20 cm. Celle-ci existera dans les versions « conduite intérieure », « familiale » (jusqu'à 9 places !), « coupé de ville » et « commerciale ». Les 11A suivent les mêmes évolutions techniques que les carrosseries « étroites ».

La 11BL et 11B  - 1937 - 1957
En février 1937, la 11BL prend la suite de la 11AL et la 11B celle de la 11A. À part la taille de la carrosserie, les voitures sont techniquement identiques. Par rapport aux AL et A, des différences esthétiques apparaissent : calandre peinte, tableau de bord avec compteur devant le conducteur et sellerie épurée.
En 1938, des roues « Pilote » (jaunes sur les 11BL, rouges sur les 11B) à crevés carrées et des ailes élargies sont montées.
En février 1939, le moteur subit une importante évolution et gagne 10 ch pour un total de 56 ch. La voiture devient la 11 Performance. En 1941, la production s'arrête (4 voitures fabriquées cette année-là), elle recommencera en 1945.
11 B Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et « roadster » (cabriolet) ainsi qu'en variante rallongée de 20 cm. Celle-ci existera dans les versions « conduite intérieure », « familiale » (jusqu'à 9 places !), « coupé de ville » et « commerciale ».
11 BL Fabriquées en berline, « faux-cabriolet » (coupé) et « roadster » (cabriolet)

En 1937, l'appellation 11 "A"  disparaît, ce sera désormais 11 "B".
11 BL succède ainsi à 11 AL, comme 11 B succède à 11 A.


La 15 Six  - 1938 - 1957
Planche des 15 Six tous modèles confondus.


Modèle à moteur 6 cylindres de 2 867 cm³ et 77 ch introduit en 1938. Cette voiture haut de gamme utilise un moteur de 11B rallongé de deux cylindres (côtes 78x100) et une caisse de 11B. Malgré son nom, cette voiture est une 16 CV. L'appellation 15 CV fait partie du langage parlé, la stricte appellation usine étant 15-Six.
La 15-6 devient rapidement la « reine de la route » du fait de ses performances élevées (135 km/h) liées à une excellente tenue de route. La carrosserie existe en version berline, « conduite intérieure » rallongé et familiale. Seulement cinq cabriolets d'usine ont été construits.
Remise en production en 1946, la 15-6 reçoit en 1947 un moteur modifié tournant à droite (comme tous les 4 cylindres depuis 1934) et devient la 15-6 D. Les modèles précédents s’appellent rétroactivement des 15-6 G.
Lors de l'amélioration de la gamme Traction en 1952, en plus de l'apparition d'une malle bombée, les 15 troquent leurs pare-chocs incurvés contre des éléments droits plus massifs que ceux de la gamme 11.
En mai 1954, les derniers modèles 15-6 H inaugurent sur les roues arrières le système de suspension hydropneumatique qui équipera la DS 19 un an plus tard.

Et la 22 - 1934 -
Série de prototypes à mécanique V8 de 3 822 cm³. Si une vingtaine d'exemplaires de pré-série ont été fabriqués et certains vendus à une clientèle triée sur le volet, la production en série n'a pas véritablement démarré. Cette mystérieuse voiture demeure un mythe chez les amateurs de la marque au double-chevron.
Une rumeur persistante a longtemps fait état de l'existence d'une survivante aux USA, mais il s'agit de l'un des trois exemplaires de cabriolet 15-6 produits en 1939/1940 dont deux ont depuis regagné l'Europe. Si aucune 22 ne semble être parvenue jusqu'à nous, un enjoliveur de phare d'un exemplaire accidenté dans l'Ain en 1939 est toujours pieusement conservé par un historien lyonnais.


Je débute avec des modèles peu connus du Grand Public, mais vous verrez que les Traction ne sont pas toutes pareilles, ni noires. Laughing

D'abord, les plus méconnus qui sont les Faux-Cabriolets re-baptisés Coupés par la suite.


Construits de 1934 à 1938 en très petite quantité, 728 exemplaires. Eh oui, à peine 1/1000è de la production !
En 7, 9 et 11 cv, pas de 15. En 22 cv aussi, mais non commercialisés.

Un des plus anciens, 7A 1934 à Nancy 2004. Il restera dans son jus et roule beaucoup.






Même modèle, même millésime, mais celui-ci restauré.
Rétromobile 2012.



7B 1934 Arras 2009.




Un autre 7B 1934 à Arras aussi.




On comprends pourquoi tant de merveilles reviennent de très loin
Le même avant renaissance.



A noter que les Traction d'avant-guerre n'ont pas de bananes de pare-choc excepté la 15 Six. Bien sûr, certaines en arborent, mais provenant d'accessoiristes ( Speed, Robri ... ).

Un très rare Coupé 7 S 34 avec cet accessoire - Le 7 S est déjà équipé du 11 cv 1911cc, il sera très vite appelé 11 AL (puis 11 BL en 1937 ) C'est compliqué, vous n'êtes pas obligé de tout retenir ).






7C 1935 Normandie 2010.


Toujours les feux arrières ronds, les 2 entrées de remplissage, plaque centrale lumineuse, cache-roue en 3 parties etc...


Restons dans les 7C 1935, avec ce superbe rescapé.



Aujourd'hui terminé.
Roubaix 2010.



Que dire de celui-ci, 7C 1935 Arras 2009.




Il revient aussi de loin.


- Un 11 AL fin 35 - les verres de phares sont maintenant bombés, les chevrons devant la calandre  ...  Coucou Hervé Wink


La classe, 75 ans après pour ce 11 BL 1937 !


Le plus connu au Royaume Uni, issu des usines de Slough le Light ( 7C 1938 de F Annels.
- A Harrogate 2012.







Malheureusement, d'autres raretés pourrissent encore éternellement dehors, ( malgré de nombreuses sollicitations ).


Plus prisés encore, les Larges 11 A et 11 B Les Traction Larges sont aussi à minima 20 cm plus longues. Un des plus beau, 11 A 1935 avant et après restauration,
très forts ces Hollandais !!



A Arras en 2009.


et à Dunkerque en 2004.


Un rare 11 A 1936  Arras 2009.


et à Wervick 2011.


Qui revient de loin aussi.


11 A 1936 Magnifique éventail de courbes








2 photos de Traction.fr   A Reims en 2008 ce 11 B 1937 ( en 37, le 11 A se dénomme désormais 11 B ).




Tient, en 2006 à l'Euro-Citro je rôde déjà autour d'une découvrable,
devant un coupé bleu, il fallait vraiment que j'en achète une Laughing ( avec la banane autour de la taille...  Very Happy  )



- Ce 11 B 1938 "Danaë " parmi les plus admirés, ici au Mans 2006.




Et dans son antre - Merci Olivier pour la photo Wink


Un autre provenant des usines de Slough, photographié aux Antipodes 7C ou 11 AL, difficile de le dire, à moins de regarder le nb de tocs de roues ...


- 11 BL 1938 - On est avant la guerre 39-45, peut-on imaginer ce qu'on ressent à posséder, et conduire une telle voiture dans les rues peu fréquentées ??? Non ...

.../...


Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Jeu 03 Jan 2019, 12:43, édité 62 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citromz
Président & Resp. Miniatures du Club
Président & Resp. Miniatures du Club
Citromz

Nombre de messages : 7992
Age : 62
Localisation : Corneilhan (34)

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 15:10

Merci Pascal pour ce reportage photos, j'en connais un qui va être aux anges, notre ami Philippe Tracbar.
Amicalement.
Mario lol!

_________________
Les WRC : Xsara, C 4, DS 3, C 3... rien ne les arrêtent. Merci les rouges.
Revenir en haut Aller en bas
143chevrons
Chevrons d'or
Chevrons d'or
143chevrons

Nombre de messages : 5049
Age : 64
Localisation : 76570 PAVILLY

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 17:06

C'est tout simplement FA-BU-LEUX !..
Grand merci de ces photos !..

@++
Revenir en haut Aller en bas
tracbar
Chevrons d'argent
Chevrons d'argent
tracbar

Nombre de messages : 869
Age : 55
Localisation : rosbruck moselle

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 17:25

MERCI Pascal pour ces superbes photos de coupé et faux cabriolet dont je viens de découvrir certains modeles .pour les chiffres de productions ils sont de 728 exemplaires environs toutes versions confondues (7cv 11 legers et 11 normales ) et dans ce chiffre inclus il a été produit environ 206 versions large 11 A et 11 B source ( Olivier de Serres ) le grand specialiste des tractions voir le grand livre de la traction et citro passion numero 10 special coupé large .puisque (il y aura toujours discution sur les chiffres de production du coupé ) y sont inclus aussi les quelques exemplaires produit en angleterre à Slough et les quelques unitées montées en Belgique à Forest . Wink @++++ Wink Tracbar
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 18:59

Pourquoi pas poursuivre avec les Découvrables, denrée plutôt rares en ce qui concerne la Traction.
Il y  avait plusieurs Fabricants : EDM à Nice, AEAT en région Parisienne, Phlups en Belgique, Baumann en Suisse, Veth-Coenen Pays Bas, et quelques + ou - bons carrossiers qui réalisèrent des modèles qui auront pour beaucoup subsisté. Et plus récemment, dans les années 80 Mersch à Reims en a réaliser quelques unes, et pas mal de Cabriolets de très bonne facture.
Beaucoup furent construites en parallèle à l'époque, par des Carrossiers déjà cités, d'autres plus récemment, avec toujours les mêmes règles à suivre.





Commençons par les 7  ( 7A 7B 7C  7S  si on en trouve .... )
Ca va être short, peu de 7 sont recensées. Je rappelle que la production de la 7 ne fut pas reprise après la Guerre.
J'aime bien cette 7 C 1936, même si elle a opté pour des jantes Pilote sorties en février 38




Une autre 7 C 1936 dont je ne connais pas l'époque de la transformation. Elle a le mérite de conserver ses jantes Stop.



Une magnifique 7 C 1937  AEAT





7 C 1938 Mersch  en 2009  Réalisée à la fin des années 90. Cette Traction d'avant-guerre oubliée pendant près de 20 ans dans le fond d'un jardin sur un plateau, n'avait pas encore expiré son dernier souffle. La carrosserie a bien résisté, mais tout le reste était à reprendre, même le pavillon était écrasé. Quelle chance qu'elle ait pu de ce fait éviter la casse, rien n'étant plus alléchant sur cette pauvre Berline. la solution, près de 2 ans de chirurgie esthétique, sur les plans et matériaux des Ets Mersch de Reims. Un nouveau moteur 11 D, et son nouveau départ en 2001. Je l'avais photographiée - comme des centaines d'autres - aux 70 Ans de la Traction en 2004 à Dunkerque, sans imaginer qu'un jour je la retrouverai dans une petite annonce. Ce qui devait arriver arriva  Smile
La première fois que je l'ai vue, à Dunkerque en 2004 et donc les 2 photos que j'ai prises ce jour là




La seconde fois, le 02 Août 2008 chez le vendeur, elle n'est pas très apprêtée, ni mise en valeur ....  ( au fait, tant mieux pour la négociation ), je rentrerais chez moi à son volant  Smile



Quelques longues heures de lustrages et toilettages puis son unique rassemblement avant la grande Toilette !!



S'en suivra la restauration, du 20 décembre 2008 au 09 juillet 2009 ...3 jours avant le méga rassemblement d'Arras Laughing


Difficile d'expliquer mon bonheur.



-Une très rare, voire unique 7 Malle borgne, qui mériterait une restauration.










Imaginez Coquette ( malle borgne également ) en Découvrable


La deuxième plus ancienne que je connais est aussi en attente de meilleurs hospices, mais heureusement qu'elle est passé au travers du ferraillage durant ces 77 années ...




Voilà pour les 7 d'avant-guerre, à suivre les 11, et les 15 Six
.../...


Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Jeu 03 Jan 2019, 12:45, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 19:31

  Suite des Découvrables avec les 11   ( 11 A/AL  11 B/BL )  Très peu de représentantes en châssis long sur base de familiale ou autres limousine / commerciale, ces structures posant trop de problèmes d'adaptations.
D'abord les 11 BL ( Légères ==> mêmes caisses que les 7 d'avant-guerre ).
- Une superbe 11 BL 1937 AEAT








- 11 BL 1938 AEAT et sa remorque






- 11 BL 1938 AEAT à Lomme ( 59 ) et Normandie






Elle a été sauvée !!



- 11 BL 1939 - Arras 2009


 Maintenant en Belgique


- 11 BL 1939 BAUMANN   ( Carrossier Suisse de renommée spécialisé dans les transformations de Traction de très belles factures ). Une des plus belles




- 11 BL 1948 que j'aime bien aussi ( 2 photos, c'est bien la même )




- 11 BL 1949  - Le Mans 2009  Elle aurait été réalisée en Belgique.




- Une très rare 11 BL de 1949 carrossée par Langenthal


- 11 BL AEAT 1951 avec un beau capot à Louvres - Une référence d'authenticité !  Le Mans 2009


- Normandie 2010


Elle est trop belle Olivier !


- 11 BL Forest avec ses jantes Lambert Nivelles


- Une 11 BL 1953 entièrement restaurée - vendue vers 2004   53 000€


- Avec sa malle bombée, une belle 11 BL 1956. Wink Patrick.






Les 11 B ( Larges )
- Une 11 B AEAT 1938 rare dans son jus, qui sera bientôt refaite. Juste en option des marches-pieds et une mauvaise couleur des jantes, ce jaune étant réservé aux Légères noires.








- Cette 11 B AEAT est aussi de 1938. Vendue récemment dans son jus, elle va bientôt renaître.




- Ah, une 11 B 1949 , comme ma Berline, mais en découvrable. C'est une réalisation récente, mais très bien faite. vendue 49 000 € il y a quelques années.




- Ici, une 11 B de 1948 réalisée par un Carrossier Belge Théophile Phlups à Bruxelles. Dans son jus, cette unique rescapée était à vendre il y a peu 100 000€.
T Phlups réalisa seulement trois 11 BL, une 11 B et une ou deux 15 Six. Ne vous fiez pas à son allure, la voiture et ses arceaux sont un peu fatigués - mais toujours là !
Ici, un vieil article


Ici en vente








Tirée du Grand Livre d'Olivier de Serres, on la voit en haut - en bas une des trois 11 BL -


- Une récente réalisation sur base de 11 B 52 malle bombée  ( la malle bombée arriva en juillet même année ) Elle arbore une malle AEAT qui servait à donner plus de volume aux coffres des malles plates.


-Cette 11 B de 1953 de réalisation récente également a été préparée pour de nombreuses compétitions. - Utrecht et Arras




-Comme cette 11 B 1953 transformée en 2003 par un excellent Carrossier Suisse spécialisé dans ce domaine. Je ne suis pas contre ces transformations, qui ne dénaturent pas le design du créateur, pour des Traction qui ont traversé des décennies, dont les propriétaires souhaitent simplement l'adapter aux usages contemporains. Coucou à Hélène et Ronald Wink - Normandie et Dunkerque




Photo Traction.fr


- Idem pour cette 11 B de 1953 qui fait aussi beaucoup de Rallyes. Les modernes n'ont qu'à bien se tenir !!






Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Jeu 03 Jan 2019, 12:47, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
CXtoys
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur


Nombre de messages : 2604
Age : 52
Localisation : (10) St André les Vergers

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 20:04

Bonsoir
De bien jolies Traction Wink , merci pour toutes ces photos l ami Pascal

Amitiés
ERIC
Revenir en haut Aller en bas
martin
Chevrons de bronze
Chevrons de bronze


Nombre de messages : 296
Localisation : 63170 AUBIERE

MessageSujet: Encore une belle traction !   Sam 31 Jan 2009, 20:55

Super ces photos !
Bonne soirée
Michel
Revenir en haut Aller en bas
camac28
Chevrons d'or
Chevrons d'or
camac28

Nombre de messages : 3244
Localisation : Région Centre

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 20:59

J'espère que cette découvrable gardera sa robe verte, elle lui va à ravir.
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 31 Jan 2009, 23:25

Mais sa robe n'est plus verte ...

La suite des Découvrables, chapitre concernant à présent les 15 Six.
La 15 Six fut présentée au Salon d'octobre 1938, et dès cette fin 1938 des transformations en Découvrables apparurent.

Toujours les mêmes partenaires, AEAT, EDM, Baumann et plusieurs dizaines d'autres Carrossiers très impliqués.
Le plus connu et fidèle étant AEAT Anciens Ets Ansart et Teisseire à Neuilly-sur-Seine qui exerça ses talents de 1936 à 1955. Sa première 15 Six Découvrable était même une rare 15 Six G de 1938. ( les premières et donc rares 15 Six d'avant-guerre avaient le moteur tournant à gauche d'où cette appellation 15 Six G )

-15 six EDM 1949 - Ets Denis Michel à Nice - La seule encore subsistante. 2 Photos Passion Citroën
Sur cette version très accessoirisée, on pouvait aussi ne décapoter que la partie avant.




De plus, en 1949 les 15 avaient encore le pare-chocs à moustache qui la rendaient beaucoup plus harmonieuse car à la différence des autres Traction, la 15 Six a reçu des pare-chocs rectilignes dès Juin 1950, donc encore sur les malles plates. ( malles bombées juillet 1952 )

Une autre 15 Six 1950 semi-découvrable avec un toit rigide, pouvant s'ouvrir à moitié. Appellation Mylord qu'on retrouve aussi sur d'autres voitures de prestige.




Et bien sûr, quantité de ces modèles s'équipèrent de la fameuse malle arrière AEAT durant la période des malles plates


En 1951, les gros pare-chocs noirs sont bien là sur ces AEAT








Celle-ci de 51 aussi était à vendre il y a peu plus de 120 000€




Un autre Carrossier aux Pays-Bas Coenen réalisa dès 1935 des Découvrables, et transforma aussi des 15.


Inutile de vous dire qu'avec ces dizaines de carrossiers, les quelques 48 modèles différents sortis de Javel, plus ceux de Slough et de Forest, du Danemark etc, il est difficile de placer 2 mêmes Traction dans un rassemblement.


Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Lun 25 Mar 2013, 16:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Mer 04 Fév 2009, 20:41

Après les belles photos de voitures qui font rêver, je vais tenter d'éclairer les moins initiés sur l'histoire longue mais
abrégée quand même de la production de cette mythique voiture du XXè siècle.

Vous verrez qu'avant la guerre, la Traction donnait déjà beaucoup de couleurs dans les villes et les campagnes.

D'abord, les premiers modèles commercialisés entre Avril 34  et Octobre 1935.
La première  vente eut lieu le 18 avril 1934.
Ce sont des Traction avec quelques caractéristiques faciles à constater, le tout est de le savoir.
3 Malles borgnes côte à côte!


Je mets les gros plans tirés sur ma 35 quand j'en ai :
Pas de coffre ouvrant
2 goulottes de remplissage
Feux arrières ronds et plats


En Octobre 1935,
Le coffre s'ouvre, Il n'y a plus qu'une goulotte, car à gauche, la nouvelle Plaque d'immatriculation arrive
Il restera des feux ronds, jusqu'en 1936.
Un détail concernant le nouveau cache roue en une partie : sur les Larges - 11 A puis 11 B jusqu'en janvier 1938 - il comportera 2 moulures, comme sur cette 11 A ci-dessous.



Plaque centrale arrière lumineuse




Avec l'arrivée de la malle arrière ouvrante, la plaque centrale gênera l'ouverture, ce qui impliquera de la fixer sur l'aile arrière, supprimer aussi la goulotte gauche qui serait masquée par cette nouvelle plaque d'immatriculation.
La symétrie est moins probante.


Devant, 2 trappes de auvent ( entre capot et pare brise )


Puis une seule fin Octobre 1935, pour toutes les prochaines Traction


Phares à verres plats
Calandre chromée
Chevrons derrière cette calandre




Fin Octobre 1935,
Les Phares reçoivent définitivement les verres bombés
La Calandre est peinte
Les nouveaux Chevrons passent devant celle-ci
( les Grilles dans les Ailes apparaîtront en novembre 1934, et resteront jusqu'en juin 1937 )
Ce modèle est une 11 A de 1936, ça se voit à l'entourage de la calandre que c'est une Large, mais le trou de cette calandre est encore rond, jusqu'en octobre 1937. Ensuite, il sera ovale, comme sur la 15. Et seules, les Légères ( 7C et 11 BL ) conserveront ce trou rond.

Flammes sur les trappes du capot dans le même sens vers l'arrière


Fin Octobre 1935,
Une flamme vers l'avant, l'autre vers l'arrière jusqu'à la fin de la production des Avant-guerre


Les ailes avt et ar sont beaucoup plus fines
Jantes STOP pleines ( jusqu'en février 1938 )
Pneus Michelin Superconfort imposants


Compteur central, ( pas sous le volant ) donc 2 boîtes à gants.


Bien sûr malle plate, à noter que les premiers modèles ont un Cache roue en 3 parties jusqu'en octobre 1935.
Un morceau de part et d'autre du cerclage chromé, et l'enjoliveur par dessus.


( la malle plate perdurera jusqu'en juillet 1952 elle était appelée malle borgne pour les tout premiers modèles
qui se chargent par l'intérieur
. Ensuite viendra la malle bombée qui équipera les dernières Traction, pendant tout juste 5 ans - juillet 52 à juillet 57 -

Les klaxons seront fixés sur le pare chocs au début


puis derrière des grilles aux ailes avant jusqu'en juin 1937.


Le premier semestre de production, incluant donc les 7A, 7B et quelques 7C,  les Berlines auront un toit
en Moleskyne, qui sera vite abandonné en décembre 1934 pour des raisons phoniques, et peut-être d'étanchéïté.


Je ne rentre pas dans les détails mécaniques, il y a assez de doc là dessus
et c'est un peu trop complexe il faut l'avouer.
Les caisses dites Légères :
               7A 1303 cc
              7B 1529 cc
               7C 1628 cc

               7S 1911 cc ( futures 11 AL ) ( BL ensuite )
   ont toutes la même carrosserie.

Les 11 seront proposées en 3 volumes différents
11AL puis 11BL  ( légère )
11A  puis 11B    ( normale )
11 Familiales 6 glaces + Strapontins
11 limousines 6 glaces sans Strapontins
11 Commerciales 6 glaces avec Hayon


Maintenant, les photos ( encore !! ) pour bien constater ces énumérations.
Une des plus anciennes, - Une 7A 1934 de Philippe Pauchet, il l'a restaurée pendant 20 ans ! Rétromobile 2009 et Roubaix








- Une autre 7 A 1934


- Idem, une 7A 1934  notez les klaxons sur le p chocs




- Une 7 B 1934


Bien sûr,  - Ma 7C 1935 "Coquette", même si je n'ai jamais trouvé le cache roue en trois parties...




- Une autre 7C 1935
 Photos Traction.fr






- Une 11 AL 1934 Et si vous avez bien suivi ; de fin 34 car elle n'a plus les Klaxons sur le Pare-chocs.  


- Une 11 A 1935, remarquez la caisse plus longue et plus large
et surtout ces premiers modèles qui arboraient parfois 3 teintes !
 Photo Traction.fr




- Une autre 11 A 1935




Celle-ci aussi de 1935


- Une 11 Limousine 1935 très bien restaurée  2 Photos Traction.fr




            J'en apprends tous les jours ! C'est l'occasion de partager et mettre tout ça à profit de qui veut se familiariser avec les Traction si différentes les unes des autres  

.../...


Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Jeu 22 Mar 2018, 18:39, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citromz
Président & Resp. Miniatures du Club
Président & Resp. Miniatures du Club
Citromz

Nombre de messages : 7992
Age : 62
Localisation : Corneilhan (34)

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Mer 04 Fév 2009, 20:52

Merci Pascal,
Avec toutes ces explications, les adeptes du CamaC vont devenir incollables sur ce modèle qui fait encore tourner les têtes et ne laisse pas indifférent.
Amicalement.
Mario lol!

_________________
Les WRC : Xsara, C 4, DS 3, C 3... rien ne les arrêtent. Merci les rouges.
Revenir en haut Aller en bas
martin
Chevrons de bronze
Chevrons de bronze


Nombre de messages : 296
Localisation : 63170 AUBIERE

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Mer 04 Fév 2009, 20:53

Ces anciennes sont très belles ...
Amicalement
Michel
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 07 Fév 2009, 12:27

Vous l'avez compris, toutes les Traction ne se ressemblent pas, elles ne sont pas toutes noires non plus ...


Elles s'adaptent parfaitement à la circulation contemporaine.


Et ne sont pas prêtes de s'éteindre


Puisqu'elles traversent toutes les saisons


Il restera toujours un espoir !


Si si !! Pour preuve, 2 photos d'un même Cabriolet 7B de 1934




Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Jeu 10 Jan 2013, 21:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
tracbar
Chevrons d'argent
Chevrons d'argent
tracbar

Nombre de messages : 869
Age : 55
Localisation : rosbruck moselle

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 07 Fév 2009, 22:22

MERCI Pascal pour tes superbes photos et pour tes explications claires et précises sur les différences entre les modèles .cela permettra à beaucoup d' autres passionnés de citroen d'en savoir plus sur la Fabuleuse traction pour les coupés ils me font tourner la tete mais bon je dois arreter de rever leurs prix sont si élevés que cela ne restera sans doute qu'un reve pour moi .cela fait plus de vingt ans que ce modele me hante . @++ Wink tracbar
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 07 Fév 2009, 22:31

M Brosselin n'a pas trop cassé sa tirelire, il a retroussé ses manches Laughing




scratch
Revenir en haut Aller en bas
tracbar
Chevrons d'argent
Chevrons d'argent
tracbar

Nombre de messages : 869
Age : 55
Localisation : rosbruck moselle

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 07 Fév 2009, 23:08

oui mais c'était dans les années 70 , 80 et aujourd'hui meme une épave de coupé est à des prix qui atteignent des sommets Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Dim 08 Fév 2009, 21:09

Et les Berlines dans tout ça ?

Les Berlines avant-guerre :
Les premières ont donc les Jantes STOP, ce sont des jantes pleines ==> de 1934 jusque janvier 1938.


Ensuite viendront les Jantes PILOTES, utilisées jusqu'en 46/47 selon les stocks.
Lorsque la voiture est Noire : les jantes Pilote seront Jaunes pour les 7 et 11 Légères.
   

Rouges pour les 11 Larges et les 6 glaces.
 

Paille pour les 15 Six.
 

Pour les autres teintes, elle seront logiquement de la teinte de la caisse, avec enjoliveur soit couleur des ailes, soit noirs.
Les jantes STOP, nécessitent de plus grands pneus, "Superconfort"
Les jantes Pilotes auront des pneus standards et offriront un meilleur confort de route.

- Une 7 A 34 ( flammes capot dans le même sens, 2 trappes de auvent, verres plats ... )


- Ici jantes STOP sur une 11 BL 37 -1 trappe de auvent, les flammes capot inversées et des verres bombés -


- Une 11 BL 1937 monochrome, sobre sans artifices.


- Une 11 B 39 ( une 11 dite "Normale" plus massive )
C'est donc une 11 B, en Noire elle aura toujours des Jantes Pilote Rouges


- Alors qu'une Légère ( 7C ou 11 BL )* aura des Jantes Pilote Jaune Bouton d'or lorsque la caisse sera Noire.


( J'ai un ami qui recense les Avant-guerre noires à jantes Pilote jaunes, on a déjà largement dépassé les 200 ! )

( 7C ou 11 BL )*
Eh oui, qui dit Jante Pilote dit à partir de Février 1938, donc, finies les 7A,7B,7S,11A,11AL,11AM.
En Berline Légère, il ne reste que la 7C et la 11 BL qui ne se différencient que par leur motorisation.
En Berline Large ( Normale ) Il reste la 11 B et ses variantes en version longue 6 glaces*.
*Et forcément, à cette période, comme les Familiales, Commerciales et Limousines seront conçues sur des 11 B ( mais plus longues de 20 cms encore ), elles auront logiquement aussi des jantes Pilote Rouges.

La 15 Six apparaitra mi-1938.

Justement, ci-dessous comparons les 2 sortes de caisses Large - Légère.
- 7/11 AL   et 11 A
qui seront ensuite   7/11 BL et 11 B

- Normale


- Légère


Une "Normale" , c'est-à-dire pas une légère donc forcément pas une 7, c'est une 11  
11A  11B   4.65m/1.76m
Elle est plus large +12 cm et plus longue +20 cm. De face, on reconnaît à l'enveloppement des ailes jusqu'en bas de la calandre, ( que vous apercevez aussi sur la 11 B ci-dessus ) et de profil, le grand custode après la vitre ar.

Pour moi, c'est une 36, car elle conserve  les 2 trappes de auvent, signe d'un écoulement de stok des premières caisses  des malles borgnes, mais la calandre est déjà peinte, chevrons devant, et probablement encore le compteur central.




- 11 B 38-39  magnifique !


- Ici encore, le grand espace après la porte ar et l'entourage de la calandre à l'avant ==> 11 A et/ou  Normal ou 11 B ensuite.




- Une 11 B de 1940, millésime très peu représenté. Ici avec des pare-chocs accessoires, et un toit ouvrant.




- Cette même 11 B de 1940 subit en ce moment une restauration totale par des jeunes bien entourés.


Et les légères ( 7A  7B  7C  7S  11AL  11BL )[b]plus petites et minces  4.45m/1.64m.
Tient ! comparez les ailes ar de celle-ci et celle au dessus... Pour l'avant, c'est balaise aussi.
- Une 11 BL 37 avec ses jantes STOP


- Une même avec option marche-pieds, remarquez l'espace après la porte ar beaucoup + petit que les "Normales"


- Une 11 BL 38  roues PILOTES, on voit bien avec ces 2 couleurs que la calandre n'est pas encerclée. Par contre, il a inversé les couleurs jantes/enjoliveurs.


- Une 36 ( roues STOP, 2 trappes, donc fin 35 commercialisée début 36, grilles de klaxon dans les ailes jusque juin 37 ) Remarquez les ailes très fines à l'arrière, typique des traction à jantes STOP.


- 7 ou 11 AL  38/39, les grilles dans les ailes ont disparu, depuis juin 37, les jantes STOP aussi, depuis fév 38, mais la calandre n'est plus chromé depuis octobre 35, un petit écart....


Voilà qui devrait éclairer un peut tout les amateurs, encore une fois, je présente uniquement les points importants, surtout visuels. Il y a de bien meilleurs auteurs d'ouvrages pour le reste Laughing
.../...
Allez, pour reconnaitre une Berline Légère d'une Large, vous n'avez qu'à comparer la porte arrière, au niveau de la poignée.... l'aile arrière étant plus éloignée, la fenêtre peut donc descendre jusqu'en bas.
- Légère


- Normale
[/b]


Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Dim 07 Fév 2016, 14:49, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 21 Mar 2009, 09:20

Suite des Berlines 11 CV

Après la Guerre, les 11 CV ressortent des chaînes.
Durant la guerre, la production a fortement baissé, pour s'arrêter entre 1943 et 1945.
La reprise fut lente, et la Traction apparût avec son nouveau capot à crevées ( ou à fentes, ouïes ), mais toujours chaussée de jantes Pilote, jusqu'en 1946/47.
Apparurent ensuite les 3ème et 4ème générations de jantes, les BM ( Bon Marché ) D'abord Pleines, puis avec 4 Fentes à partir de 1951


Les Coupés ont disparu dès l'automne 1938

Les Cabriolets en 1939

La 7 ne reviendra plus après la guerre


Les Familiales, Limousines et Commerciales réapparaitront seulement fin 1953.

Le Hayon des commerciales s'ouvrira alors d'un seul ouvrant fixé en haut du pavillon.
Pour être plus clair, les Traction longues d'après-guerre n'auront que la malle bombée, la malle plate disparaissant en juillet 52.

Nous sommes donc Après-guerre, les 11 BL et 11 B sont omniprésentes.
Les Légères malle plate.
Les fameuses Bananes de Pare-chocs ( Buttoirs ) arriveront fin 1947.
Une très intéressante 11 BL 1946 avec son capot à fentes, ses roues Pilote, les phares sont encore chromés et elle n'a pas encore les baguettes aux portes.


Une 11 BL 47 avec une malle Gangloff, une transformation quasi unique.
- La Traction a déjà une longue carrière, et beaucoup d'accessoiristes vont aussi permettre aux gens de différencier leur voiture : Donner naissance à ce qui s'apparente
au tunning de nos jours. Il faut dire que beaucoup de Traction sont noires, et le fait de modifier l'aspect ou rajouter des chromes + accessoires deviendra une grande mode d'après-guerre.
D'autres carrossiers se spécialiseront, nous verrons ça par la suite  


Une 11 BL 48 - 50 à en juger les jantes


Une 11 BL 49  coucou à Martin  




Les Larges malle plate.
Une 11 B 1949


Une autre 11 B 49 que je connais bien....




Une 11 B 1950


Une 11 B 1951



Les malles plates ont fini de régnier.


Les malles bombées arrivent.... Juillet 1952 jusque la fin, 31 juillet 1957.




Contrairement aux apparences, elles gardent les mêmes dimensions ( 4.45 BL, 4.65 B et 4.85 les 6 glaces ).
Quelques 11 Malles Bombées - Les essuies-glace sont maintenant en bas.
Les Légères malle bombée.
11 BL





Quand elles sont restaurées de la sorte, les Malles bombées sont aussi très attirantes.
11 BL 1953


11 BL 1954


Les Larges malle bombée
11 B






Une des dernières 11 B -1957 avec sa teinte Bleu RAF.

.../...


Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Lun 04 Juin 2018, 13:38, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Citromz
Président & Resp. Miniatures du Club
Président & Resp. Miniatures du Club
Citromz

Nombre de messages : 7992
Age : 62
Localisation : Corneilhan (34)

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 21 Mar 2009, 12:19

Effectivement des explications claires et bien appuyées par les photos, merci pour cet exposé Pascal.
Amicalement.
Mario lol!

_________________
Les WRC : Xsara, C 4, DS 3, C 3... rien ne les arrêtent. Merci les rouges.
Revenir en haut Aller en bas
143chevrons
Chevrons d'or
Chevrons d'or
143chevrons

Nombre de messages : 5049
Age : 64
Localisation : 76570 PAVILLY

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 21 Mar 2009, 14:09

Merci à toi, Pascal, pour cette petite encyclopédie sur la Traction... De bien belles images et de bien beaux véhicules !..

@++
Revenir en haut Aller en bas
Mehari
Chevrons de fer
Chevrons de fer
Mehari

Nombre de messages : 112
Age : 47
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 21 Mar 2009, 17:12

TRAC35 - P Meuris a écrit:
Bonjour





Et celui d'un pote, en restauration actuellement bientôt peint.





.../...

Pascal
Bonjour,
Merci pour ces belles images!
Je trouve ca domage de repeintre une anncienne dans cette etat! La coleur est assez bien conserve.
Mieux de refaire la tecnique et laisser la voiture en patina original.
Salutations
MARC
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ars.net/Marc.B/
TRAC35 - P Meuris
Chevrons d'or
Chevrons d'or
TRAC35 - P Meuris

Nombre de messages : 1377
Age : 58
Localisation : Nord 59

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Sam 21 Mar 2009, 17:26

Tu sais Marc, pour avancer celà, il faut voir la voiture de visue. Si l'intérieur est pourri comme les bas de caisses et planchers etc... Si on ne fait rien, et elle reste remisée au fond du garage, soit on la restaure pour un nouveau départ.
Je suis tout à fait d'accord pour conserver l'état d'origine dans la mesure où c'est possible, mais où se situe la limite ? Ici c'était pas possible. En plus elle est entre de très bonnes mains, François à déja restauré de magnifiques spécimens. Dont voici 2 photos ( une 7C 34, et une très rare 15 Six Limousine de 1939, il doit y en avoir 5 de recensées à ce jour )
Admire le travail  Shocked




A présent, la Traction en Cabriolet.

Leur production a débuté en même temps que les premières Berlines 7A
Les premiers modèles, de 1934 à fin 1935 ont donc les mêmes particularités que les premières Berlines.
Les Cabriolets ne furent produits que de 1934 à 1939. la guerre a donc stoppé définitivement leur production.
4327 exemplaires sortiront des chaines de Javel + environ 200 des usines Slough et Forest. A noter aussi que le prix de base était à peine 10% supérieur au prix d'une Berline .... Maintenant, comptez entre 5 et 10 fois le prix d'une belle avant-guerre !!

Les Bananes de pare chocs ( Buttoirs ) sont arrivés en 1947, bien après la fin de la production des Cabriolets. Ils en sont logiquement dépourvus, tout comme les Berlines d'avant-guerre.

Il y a des Cabriolets Légers => les 7 et 11 AL ( 11 AL appelé dès 1937  11 BL ), et des Cabriolets Larges =>  les 11A  ( appelés ensuite 11B ).

Très peu de Cabriolets  15 Six - Trois - qui auront directement le capot à fentes et des bananes de pare-chocs. Les quelques autres coques serviront plus tard pour les 2 15-Six Présidentielles Frasnay et Chapron.

Beaucoup de répliques circulent de nos jours, certaines très réussies, pour d'autres rien que de voir les portes ou la capote font peur !
Précision, les portes des Cabriolets et des Coupés sont arrondies, et donc plus grandes que les portes des Berlines.

J'en propose un éventail de 1934 à 1939, des Légers et des Larges.
Aucun Cabriolet 7A n'est connu. Je rappelle que la Traction 7A n'a été produite que 6 semaines durant, à la génèse de cette voiture du Siècle.

Un 7B 34 ( 3 recensés )




Un 7S 34, moteur 1911cc, qui amorce l'arrivée des 11 cv, de même motorisation.




Il a été restauré durant 7 années, proposé à 150 000€, adjugé environ 85 000€. Puis en vente 110 000€   2 mois + tard...
Voici son état d'origine ....


Il a été vendu depuis, maintenant dans l'Est de la France



Un 7C 34.... en 34/35 toujours 2 trappes d'essence, plaque ar centrale, compteur central etc...


Mais pas les bons chevrons, ni verres plats, et des bananes de pare chocs en option ...



Un 7C 35


7C 36




7C 36  Photo Traction.fr  Manquent les grilles dans les ailes avant


Le 7C 36 de mon ami Philippe  22 ans de restauration !!





Un autre 7 C de 1936 ( son n° de série est juste lié au bleu ci-dessus ! )


Un autre 7C 36 avec pare-chocs Speed


Un 7C 37


Ce 7C 37 est dans les mains du même propriétaire depuis 45 ans. Il était noir et un peu usé ... L'immatriculation K 75 date du tout début du nouveau système mis en place mi-51.




7C 38, apparition des jantes Pilotes en Février.



- Les 11, -D'abord les Légers  ==> mêmes caisses que la 7. ( D'abord dénommés 11 AL, puis 11 BL à partir de 1937 )Un 11 AL 35 magnifique !







Photo J Collignon Wink

Deux 11 AL 1935,




Le seul Cabriolet 11 AM connu début 1937 donc - il manque les grilles de klaxon dans les ailes.



11 BL 1937


11 BL 1937


11 BL 1937 revenu des USA. Admirez le porte bagages nickel chrome !
Il s'agit d'un Ricard, ( 2 recensés à ce jour ) qui reprend le procédé du Carrossier Girard qui réalisa quelques Cabriolets 4 places sous capote






11 BL 1938




11 BL 1938 avec un rare porte bagages OLD comme Coquette.




Un 11 BL 1938 où  vous pouvez suivre la gigantesque restauration de l'ami Gégé.



C'est ici    http://horta.ulb.ac.be/gvg/tractions/cabtrac/restauration/index.html

Et on est bien dedans !!




Mme aussi veut monter  Laughing


3 Cabriolets 11 BL 1939 Le premier vient des usines de Slough


Le second repose dans les galeries d'un Paquebot, Voyager of the Sea.





Dernière édition par TRAC35 - P Meuris le Jeu 22 Mar 2018, 18:58, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mehari
Chevrons de fer
Chevrons de fer
Mehari

Nombre de messages : 112
Age : 47
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Dim 22 Mar 2009, 19:52

Merci pour ces info et photos, des belles Traction flower
A+
MARC
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ars.net/Marc.B/
Citrokool
Chevrons de bronze
Chevrons de bronze
Citrokool

Nombre de messages : 353
Age : 50
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   Lun 04 Mai 2009, 22:09



Bravo pour ces infos !

Je viens de découvrir cet excellent sujet, on attend la suite avec impatience ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation des différentes Carrosseries Traction   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des différentes Carrosseries Traction
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A étages avec différentes formes
» [AIDE] Différents sons pour différentes boites mail ?
» Différentes postures personnages =D
» Des lettres à broder de différentes police
» un comparatif des différentes versions de vegas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAMAC  :: La Communauté CAMAC :: Brasserie-
Sauter vers: